title

description

title title

title

description

title title

title

description

title title

title

description

title title

title

description

title title

Anthologie 80

Bilan et perspective de la poésie franco-belge-québécoise (Auteurs nés après 1930)

argaiv1110

« suite à l’accident de Skopje…», « à la Pointe de Grave… », « Journal intermittent, II »

 

suite à l’accident de Skopje…

 

C'est parce que j'ai vu la mort que j'écris. C'est parce que j'ai voulu vivre et détruire d'oubli tout ce qui nuit à la vie. Parce que j'innove les désirs qui se mêlent à la saveur de vivre. Éperdument. Ce soleil sera toujours attaché à l'instant de voir se perdre mon seul et cruel et unique amour…

 

Cette IMAGE me hante et mes nuits encore. Mon sommeil s'attarde au baume de ses mains. Et je suis revenu au rivage de sable et de vent. Sur les plages ridées du gel de l'Océan. Je reste à la morte-saison à composer de veules litanies… J'attends en vain, mais avec le désir d'attendre, que ma tristesse engendre de nouveaux malheurs. Car ma lâcheté s'ignore dans cette adolescence morte, encore. Je suis seul pour écrire comme seul dans la vie. Isolé de ce monde et l'Atlantique au rythme des sanglots. Ne plus pleurer. Les vagues plus sûrement me pleurent, l'écume me frissonne, le sable m'engloutit. Le recul dans le temps, non, n'a rien apaisé, et je n'ai jamais tant aimé cette IMAGE perdue.

Informations supplémentaires

  • Editions: Le Castor astral / L’Atelier de l’agneau
  • Date de parution: 3e trimestre 1981