title

description

title title

title

description

title title

title

description

title title

title

description

title title

title

description

title title

Libération n° 8306


lecontrejournal

« Seuls sans Simone de Beauvoir » p. 7

argaiv1110


Serge Safran, écrivain et journaliste, a conservé une lettre publiée par Libération quelques jours après la mort de Simone de Beauvoir, en avril 1986. Il exhume l’hommage anonyme.

 

Il y a aujourd’hui, désormais, dans chaque commémoration médiatique, quelque chose de nauséeux. Cette façon « festive » de rendre hommage à la mort est définitivement entachée de commerce et d’idéologie. Le fric ou la morale, quand ce n’est pas les deux. Avec le spectacle en prime. La mort d’un artiste, d’un écrivain, mérite toujours mieux que ce qu’on en dit. Celle de Simone de Beauvoir n’échappe pas à la règle. C’est pour cette raison que rien ne vaudra dans tout ce brouhaha organisé et consensuel un cri de vérité, libre et authentique.
Ainsi cette lettre d’une inconnue (on ne soulignera jamais assez ici l’importance de l’anonymat) publiée dans Libération le 28 avril 1986, à peine quinze jours après sa rédaction, au lendemain même de la disparition de l’auteur du Deuxième sexe, suivie de près par celle de Jean Genet. Je ne saurais dire à quel point cette lettre m’a à l’époque impressionné, et exalté. Au point en tout cas de l’inclure dans mon « journal intime », puis de la faire revivre en publiant vingt ans après — un pur hasard ? – mon Journal de cette année-là.* Je vois dans cette lettre l’expression spontanée et irréfragable du caractère fondamentalement utile — c’est du moins comme cela que je l’interprète aujourd’hui, et je ne trouve pas d’autre mot —, de la littérature. Des mots qui transforment une vie, la justifie, lui donnent tout l’allant qu’il faut, justement, pour ne pas mourir.

 

 

* L’année Alison, ou comment survivre en amour à l’âge fatidique de 36 ans, Journal, La Musardine, 2006)

Informations supplémentaires

  • Editions: Libération n° 8306
  • Date de parution: Samedi 13 et dimanche 20 janvier 2008